Association de protection du patrimoine Rural et Environnemental

Quelle déception !!!

Nous avions cru, et probablement secrètement espéré, que le temps des dinosaures en politique serait bientôt révolu et qu’un tsunami empreint de fraicheur et de volonté de renouvellement viendrait le renvoyer aux oubliettes de l’histoire.

Hélas, cette vague de fond est venue mourir au pied des Alpilles, permettant à certains de se maintenir dans leur marigot.

Soyons beaux joueurs : chapeau bas pour cette victoire incontestable, fruit d’un combat gagné d’avance entre un professionnel chevronné de la politique et une novice entrée tout récemment dans les ordres, mais aussi conséquence de reports de voix pour le moins curieux entre les deux tours, dont on nous dira qu’ils n’étaient que la conséquence légitime de l’indépendance des électeurs dans l’isoloir … ???
Préparons-nous dès aujourd’hui à assister à un spectacle de marionnettes, dans lequel chacun aura sa place – celui qui tirera les ficelles pour se mettre en conformité avec la loi relative au cumul des mandats sans pour autant voir sa mainmise grignotée – et ceux qui accepteront d’être en représentation sous sa férule, untel à la tête du conseil municipal de notre ville, untel à la présidence de la Communauté d’Agglomération Terre de Provence …, sans oublier tous ceux qui applaudiront à ce tour de force.
Mais en définitive, qu’importe cette comédie de boulevard. Seul nous intéresse le sort de tous ceux qui seront touchés directement ou par ricochet par ce projet inique : le redéploiement du MIN aux Iscles.
Alors, quelle que soit la légitimité des futurs protagonistes politiques, quels que soient les promoteurs de ce projet, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, quels qu’en soient les avantages attendus et non démontrés à ce jour, notre association s’attachera sans faillir à contester, en toute légalité, chaque initiative des différentes parties prenantes du projet, du Président du MIN lui-même jusqu’au Préfet des Bouches du Rhône, en passant par le Maire de la Commune de Châteaurenard, le Président de la Communauté d’Agglomération Terre de Provence, la Présidente du Conseil Départemental et le Président du Conseil Régional.
Pour autant, notre association se préoccupe d’autres combats en cours et à venir dans le nord des Bouches du Rhône, aux côtés de l’Association pour la Défense de l’Environnement Rural (A.D.E.R), tels que celui relatif à la pollution atmosphérique de l’usine implantée sur le site de l’ex Cellulose de Tarascon ou celui à conduire contre le projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Pays d’Arles qui vient d’être arrêté par le Conseil syndical et qui sera soumis bientôt à enquête publique.
Notre combat continue sur tous ces fronts. Rejoignez notre association si vous voulez que notre territoire conserve son caractère agricole et rural, si vous voulez préserver la qualité de notre environnement, de nos paysages duranciens et de nos nappes phréatiques en danger de mort.