Association de protection du patrimoine Rural et Environnemental

Chateaurenard L’agenda21 : Un plat de dupes

Chers amis anxieux, pessimistes, voire défaitistes devant la perspective de voir notre planète courir inéluctablement à sa perte du fait de l’imprévoyance des hommes, ayez la curiosité de visiter le site de la mairie de notre belle ville, et intéressez-vous plus particulièrement au volet consacré au Développement Durable.
Vous ne pourrez en sortir que rassurés et enclins à l’optimisme à la lecture de tout ce que nos élus ont accompli en ce domaine, avec l’argent du contribuable, bien sûr ! Quoi de plus naturel !
Vous apprendrez, mais vous le savez déjà, tant on vous en a rebattu les oreilles, que notre ville est exemplaire et citée en référence au niveau national, notamment pour son Agenda 21 local qui lui a valu d’obtenir la  » Marianne d’Or  » en 2012.
Vous pourrez lire que l’ambition de nos élus, au travers de cet Agenda 21, était de  » mettre en œuvre un véritable projet communal au service de l’environnement, de l’économie locale, mais surtout des habitants « .
Enfin, vous noterez que pour  » renouveler la dynamique vertueuse initiée autour du 1er programme d’actions de l’Agenda 21, la commune de Châteaurenard prépare actuellement la prochaine génération de son projet de développement durable et renouvelle son Agenda 21 « .
Vous serez d’accord, j’en suis certain, avec cette noble ambition qui prend tout son sens en la lisant, mais qui perd beaucoup de sa superbe lorsque l’on examine de plus près tout ce que nos élus ont volontairement oublié et qu’ils passent sous silence depuis de trop nombreuses années.
Lorsque vous aurez enlevé la mousse et les paillettes qui recouvrent ces actions ponctuelles conduites essentiellement par effet de mode ou pour paraître, que restera-t-il ?
Posez-vous la question !
* * * * * * * * * * * *
Mettre en œuvre un véritable projet communal au service de l’environnement………………
…………… renouveler la dynamique vertueuse initiée autour du 1er programme d’actions de l’Agenda 21
Voilà le crédo de nos édiles locaux ! Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a loin de la volonté affichée aux actes.
Mais, en même temps ! Pendant qu’ils accumulent les mesurettes pour être au goût du jour et détourner l’attention de la population :
→ Ils s’acharnent à prévoir le redéploiement du MIN de CHATEAURENARD-PROVENCE en zone inondable, sur d’excellentes terres agricoles et au cœur des périmètres de protection des captages de notre commune ;
→ Ils laissent perdurer, depuis 2012, les dysfonctionnements de la station d’épuration de la zone d’activités des Iscles qui rejette ses effluents non-traités dans le milieu naturel, la Durance, malgré huit arrêtés de mise en demeure du Préfet qui, soit-dit en passant, ne fait pas preuve de beaucoup de zèle à poursuivre en justice ce maire qui met en péril la santé publique.
Voilà deux exemples significatifs de contradictions flagrantes entre leur discours et leurs actions.
Elles ne plaident pas en leur faveur et laissent craindre que le petit frère, en cours de gestation, de feu le 1er Agenda 21, ne soit du même tonneau que son ainé.